AUVERGNE-RHôNE-ALPES
Siège : 59, rue de Saint Cyr | 69338 Lyon cedex 9 | Tél : 04 72 85 06 66 | E-mail : capeb@capeb-auvergnerhonealpes.fr
Accueil / Actualités / CITE / PTZ / Loi Pinel - Les CAPEB…
/ Je suis perdu !
10 octobre 2017

CITE / PTZ / Loi Pinel - Les CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes lancent leur pétition

Dans nos dernières actualités, la CAPEB se faisait l’écho de la colère des artisans devant le projet de loi des finances pour 2018. Dans ses dernières déclarations, le Président Macron se veut rassurant et se dit prêt à revoir sa copie, mais la CAPEB reste mobilisée et incite les artisans à exprimer leur désaccord !
cite2

La mobilisation de la CAPEB qui, au niveau national comme au niveau local, a multiplié et continue à multiplier, les contacts Ministériels et avec les députés, semble avoir porté ses fruits.

Mais pour Dominique Guiseppin, Président de la CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes, la mobilisation doit continuer pour que les artisans du Bâtiment puissent faire entendre leur voix et leur colère pour obtenir des avancées concrètes qui correspondent à leurs attentes. C’est pourquoi, les CAPEB d’Auvergne-Rhône-Alpes invitent les artisans du Bâtiment à signer la pétition qu’elle a mis ligne vendredi 6 octobre et à la partager auprès du plus grand nombre, leurs clients et tous les acteurs du logement !

Pour signer la pétition, cliquez ICI !

Une ouverture des concertations, pour bientôt

Dans ses dernières déclarations, le Président Macron se veut rassurant et se dit prêt à revoir sa copie sur le prêt à taux zéro dans le neuf qui serait maintenu pour les zones rurales et sur le crédit d’impôt transition énergétique concernant les chaudières haute performance énergétique (HPE) utilisant le fioul comme source d’énergie et les menuiseries isolantes (parois vitrées, volets et portes d’entrée), en ne supprimant pas brutalement ce dispositif. Ainsi il pourrait concerner les produits améliorant concrètement l’efficacité énergétique, comme les « double-vitrages à finalité thermique » ou certaines chaudières au fioul respectueuses de l’environnement.

Le Président Macron souhaite qu’une concertation s’engage rapidement sur le CITE. Le Présent Liébus a d’ores et déjà écrit aux différents Ministres compétents (Ministres des Finances et du Budget, MM. Le Maire et Darmanin, Ministres et Secrétaires d’Etat de la Cohésion des Territoires, MM. Mézard et Denormandie et Ministre de l’Ecologie, M. Nicolas Hulot) pour qu’une réunion s’organise au plus vite. Il a déjà reçu une réponse positive du Cabinet de Nicolas HULOT.